Le set 856 a toujours eu une place à part dans mes souvenirs d'enfance.
C'est mon premier set "TECHNIC" .Je l'ai reçu à NOEL 1979 , si je me souviens bien.
C'est egalement le premier set que j'ai reconstitué avec les lego de mon enfance , que je suis allé rechercher au grenier en 2004 , à la sortie de mon DARK-AGE , voir ici.

Cela faisait quelques temps que l'idée de refaire des vieux sets , en changeant de couleur , me trottait dans la tete.

Quelques recherches sur le net permettent de retrouver le modele d'origine , le
"caterpillar 955" 

C'etait aussi l'occasion de voir si mon fiston portait un interet aux sets "purement TECHNIC" 

Plusieurs modeles ont été fait dans la foulée...dont un "cat 955" minifig-size...
C'etait dans la periode "reduction à l'echelle minifig" de sets technic.J'avais egalement fait la 8860 pour le concours de LOGO de la carte de membre FREELUG 2009. Voir ici

Le catalogue 2009 propose egalement des BULLs. Le
8275 avec l'equipement POWER FUNCTIONS , sur lequel je lorgne depuis un moment , et que je vais finir par acheter un jour.Je l'aurais acheté depuis longtemps si la commande avait été hertzienne (l'infra rouge fonctionne mal en exterieur) et si les fonctions avaient été proportionnelles.On se demande qu'estce que LEGO attend pour diffuser ce genre de technologie qu'on retrouve sur quasiment toutes les voitures telecommandées (non lego) à 50 euros....
Il y a aussi le 7685 , ci dessous , qui est minifig-size (relativement gros , tout de meme) , mais qui n'est pas motorisé.
 

En faisant une synthèse de toutes ces reflexions , on finit par trouver un compromis qui n'est pas mal.
Le défi est de faire un bulldozer "minifig size" (ou presque) en partant des chenilles du set 7248 et de le motoriser en adaptant une vieille commande filaire(non lego) que je gardais dans un carton .

Les chenilles TECHNIC du set 856 n'offrent aucun "grip" sur un sol lisse comme le parquet ou le carrelage.Le choix des chenilles souples du 7248 s'imposent comme le bon choix.
 

La commande filaire offre de nombreux avantages.Le vehicule ne transporte pas de recepteur ni de piles , et comme il n'est pas rapide , on n'a aucune difficulté à le suivre. Rien de compliqué à l'intérieur, les "manettes" ne sont finalement que des inverseurs de polarité.Le cablage est adapté au "standard lego" grace a des plaques conductrices taillées en 2X2.

Une simple soudure sur le dessus , un point de colle cyano pour maintenir le fil.On aurait pu ameliorer la finition en collant une plaque 2X2 par dessus.

La jouabilité passe aussi par l'accessibilité.On accede au pilote trés facilement.C'est marrant de voir que l'approche du fiston est radicalement différente de la mienne.Lorsque je place ma minifig "NICO" au commande d'un engin , il l'enlève immediatement en me disant "mais nooon ! Le papa en lego ne sait pas conduire un engin comme ça ! Il faut mettre un ouvrier !"

La commande provient d'une vieille grue (non lego) et ne comporte que trois manette.Il y a donc la commande de chaque chenille (sur les extrémités), et une commande pour la pelle.Tout d'abord, il s'agissait d'un simple mouvement vertical d'une palette servant à pousser la terre , comme les deux sets du catalogue 2009.Cette fonction de "pousseur" est à la base du terme anglais "bulldozer".
Finalement , on s'aperçoit que le mouvement de la pelle d'un "chargeur" (bulldozer à godet) est toujours le meme.La position du godet est horizontale quand le bras est en bas , verticale quand le bras est a mi-hauteur , et en "deversoir" lorsque le bras est en haut. Apres quelques dizaines de prototypes , je trouve enfin la combinaison qui permet d'avoir la bonne cinématique (voir dans la video)
Cette combinaison de deux mouvement permet une jouabilité excellente, un pilotage tres facile, et un rendu trés réaliste lorsqu'on voit évoluer la machine.

Le moteur du bras n'est pas un moteur "mindstorm" parce qu'ils ont trop d'inertie , ils n'ont pas d'arret "net".C'est la raison pour laquelle j'ai été obligé d'utiliser un moteur 9V classique avec un ancien réducteur des moteurs 4,5 v.Les embrayages servent à limiter les efforts en fin de course.Un seul embrayage n'avait pas assez de couple pour retenir le bras en position haute.

Comme sur tous mes MOCs , la mecanique reste trés accessible pour la maintenance et les ameliorations.

Le branchement avec l'accu se fait via une plaque lego conductrice sur laquelle les fils ont été soudés coté tenons . Le tout , collé sous la commande,.Ca permet d'utiliser des accus rechargeables placés dans des boitiers lego.L'autonomie de ces petits accus est limitées avec trois moteurs (environ 1heure) mais l'utilisation d'un chargeur d'aeromodelisme permet de charger un accus pendant qu'on utilise un autre.Cerise sur le gateau , on peut facilement changer la polarité de la commande en pivotant simplement le bloc.
 

La motorisation des chenilles est tres compacte , grace aux moteurs 9V mindstorm.

Voila un ensemble qui rend le ramassage des briques plutot amusant...


Il y a des choses qui me font vraiment plaisir , c'est quand des visiteurs m'envoient des photos de modèles qu'ils ont construits en s'inspirant de mes modèles.Ci dessous , le modèle d'Antoine (14 ans , de VICHY) , un visiteur habitué de mes pages. Le modèle n'est pas motorisé , mais la jouabilité est déjà là.Bravo !

 

Avertissement : Ce site n'est pas affilié ou validé par LEGO ® Company. LEGO ®, LEGOLAND, ALPHA TEAM, BIONICLE, JACK STONE, MINDSTORMS, ROBOTICS INVENTION SYSTEM, SPYBOTICS, CLIKITS, SCALA, BELVILLE le logo LEGO et LEGOLAND sont des marques du groupe LEGO ®